Pierre Jean Larraqué : le meilleur des terroirs pour sublimer l’histoire

07.12.2023

En plus de l’engagement environnemental au sein de ses vignobles, Pierre Jean Larraqué fait la part belle aux sélections parcellaires, véritables photographies d’un terroir. 

Comme dans tous les vignobles de Pierre Jean Larraqué, l'approche initiée dans les vignes vise à magnifier les caractéristiques des terroirs et à insuffler une nouvelle vie dans les sols. L'objectif est de minimiser l'utilisation d'intrants agricoles et de restreindre l'intervention humaine dans le processus naturel de la culture de la vigne. Une sélection méticuleuse de plantes, chacune avec ses propriétés distinctes, est semée entre les rangs. Le radis fourrager est utilisé pour décompacter les sols et pour son apport organique, le trèfle capte l'azote et le réintègre dans la terre, tandis que la fleur très mellifère du lupin attire les abeilles.

Cette démarche a joué un rôle déterminant dans l'obtention de la dernière version de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE), faisant des domaines de Pierre Jean Larraqué les premiers de Bordeaux à franchir cette étape. Depuis 2016, ses vignobles ont éliminé l'utilisation de produits CMR et privilégié les biocontrôles, permettant une protection préventive de la vigne par le biais de mécanismes naturels de régulation des agresseurs.

Un autre engagement fort dans les vignobles est l'abandon total des herbicides au profit du travail mécanique des sols. Depuis la campagne 2022, cette pratique concerne 100% du vignoble du Château Vernous dans le Médoc, et progressivement depuis 2023 dans les autres propriétés, les machines devant s'adapter aux différents types de sols. 

Particulièrement investi dans la protection de l'environnement et la préservation de la biodiversité, Pierre Jean Larraqué n'oublie pas pour autant sa quête incessante d'excellence à travers ses cuvées parcellaires, qui représentent l'expression pure et authentique du terroir. Initié il y a une dizaine d'années au Château le Virou et plus récemment à Barre Gentillot. Ce travail, visant à révéler l'exceptionnalité d'une parcelle à travers un vin, exige du temps. Les cuvées parcellaires demeurent les joyaux de l'expression des terroirs.


Pierre Jean Larraqué ©Larraqué vins
Pierre Jean Larraqué ©Larraqué vins


• Château Le Virou – Blaye Côtes de Bordeaux

Le Château le Virou est un lieu Chargé d’histoire. Aujourd’hui plus grand clos viticole d’Europe avec ses 100 hectares ceints de murs, il aura fallu des siècles d’histoire pour que le visage de ce domaine viticole se dessine. L’âme du Virou remonte au 17e siècle. Le domaine était l’un des deux grands relais du silence de l’Ordre des Carmes Déchaussées et accueillait des moines venus des quatre coins de la France. Pendant près de deux siècles, ils construisirent ce vaste monastère, une chapelle et aménagèrent de nombreux souterrains qui relient le Virou aux différents points stratégiques de la région. Pierre Jean Larraqué attache beaucoup d’importance à l’histoire de ses propriétés. Pour lui, celles-ci représentent un héritage, un patrimoine historique qu’il veut continuer à faire vivre à travers ses vins et ces sites magnifiques.

• Château Barre Gentillot – Graves de Vayres

Encore trop confidentielle, Graves de Vayres est pourtant la deuxième plus ancienne appellation du Bordelais. Situé proche de Saint Emilion, le Château Barre Gentillot porte haut les couleurs de cette appellation avec ses cuvées alliant rondeur, corps et finesse. Sur ce terroir, Pierre Jean Larraqué élabore depuis peu des cuvées parcellaires. Le Château Barre Gentillot est engagé lui aussi dans une démarche environnementale et possède notamment dix ruches sédentaires.

Pour plus d'infos sur Vignobles Pierre Jean Larraqué, cliquez ici


Autres articles

Voir tout
chevron-down